Comment bien choisir son composite ?

0
221

Voici les principaux éléments à prendre en compte par le praticien pour choisir le meilleur composite dentaire en fonction du cas clinique à traiter

  • Esthétique : Évaluez les besoins esthétiques du patient, comme la couleur, la translucidité et le niveau de brillance souhaités. Choisissez un composite qui peut reproduire fidèlement les caractéristiques naturelles des dents.
  • Résistance mécanique : Pour les restaurations postérieures soumises à de fortes forces de mastication, sélectionnez un composite micro-hybride ou nanohybride offrant une grande résistance à l’usure et à la fracture
  • Facilité d’utilisation : Tenez compte de la maniabilité et de la capacité de polissage du composite, afin de faciliter la mise en œuvre et d’obtenir un résultat final lisse et brillant.
  • Biocompatibilité : Assurez-vous que le composite choisi est bien toléré par le patient, sans risque d’irritation ou d’allergie.
  • Durabilité : Sélectionnez un composite résistant à la décoloration et au vieillissement prématuré, pour une restauration durable dans le temps.En combinant ces différents critères, vous pourrez choisir le composite dentaire le mieux adapté aux besoins spécifiques de votre patient, que ce soit en termes d’esthétique, de fonctionnalité ou de longévité de la restauration.

Voici 5 marques de composites dentaires récentes et leur intérêt respectifs

Filtek Supreme Ultra (3M) : Ce composite nanohybride offre une excellente polissabilité et un rendu esthétique naturel. Il est idéal pour les restaurations antérieures et postérieures.

Ceram.X Universal (Dentsply Sirona) : Ce composite universel permet de réaliser des restaurations esthétiques grâce à sa large gamme de teintes. Il présente une bonne résistance à l’usure et à la décoloration.

Estelite Sigma Quick (Tokuyama Dental) : Ce composite nanohybride se distingue par sa grande facilité de mise en œuvre et son excellente polissabilité. Il convient bien aux restaurations antérieures.

Tetric EvoCeram (Ivoclar Vivadent) : Ce composite nanohybride offre une excellente esthétique et une bonne maniabilité. Il est adapté aux restaurations antérieures et postérieures.

Clearfil Majesty ES-2 (Kuraray Noritake) : Ce composite nanohybride présente une grande résistance à l’usure et une excellente stabilité de la teinte. Il est idéal pour les restaurations postérieures.

Ces composites dentaires récents permettent aux praticiens de réaliser des restaurations esthétiques et durables, tout en offrant une facilité de mise en œuvre appréciable au fauteuil.